votre vétérinaire à nivelles - animaux de compagnie & nacs
Permanence téléphonique assurée 24h/24 - 7j/j
ou
ou

Services - L’implant de GnRH chez le/la furet(te)

L’implant peut aujourd’hui être envisagé par les propriétaires de furet, qu’il s’agisse d’un mâle ou d’une femelle, comme une alternative réversible à la stérilisation chirurgicale.

photo

La castration / stérilisation :

Il faut être honnête à ce jour, il n'y avait guère d'alternative à la castration (ablation des testicules) ou à la stérilisation (ablation des ovaires) chez le furet. De plus, cette intervention est quasiment rendu obligatoire chez les furettes qui ne sont pas destinées à la reproduction, du fait des risques liés à l'hyper-oestrogénie.

La maladie surrénalienne :

photo

La maladie surrénalienne du furet, ou hypercorticisme, est une affection rencontrée chez les individus stérilisés. Elle est caractérisée par un développement anormal des glandes surrénales, à l’origine d’une production excessive d’hormones sexuelles.
Il a été démontré une relation entre la stérilisation/castration et l’apparition de cette maladie, la fréquence établie est assez faible : 0,55%.
Les adénomes et carcinomes corticosurrénaliens de furets sont souvent sécrétants, provoquant des signes d’hyperoestrogénisme et une féminisation chez les furets mâles.
Les furets présentent ainsi souvent des lésions en rapport avec cet excès d’œstrogènes, qui sont une alopécie bilatérale symétrique diffuse, une toxicité sur la moelle osseuse, une métaplasie squameuse de l’épithélium prostatique, un développement du tissu mammaire et des kystes prostatiques chez les mâles ou des hyperplasies glandulaires mammaires chez les femelles
Les signes les plus rencontrés lors de maladie surrénalienne sont l'alopécie, une turgescence vulvaire pour environ 47% des femelles et une strangurie chez environ 27% des mâles. La maladie surrénalienne se traduit ainsi par un ensemble de symptômes généraux, cutanés et génito-urinaires.

Les propriétaires de furets atteints de maladie surrénalienne viendront souvent en consultations pour une alopécie ne se résolvant pas, un prurit, une vulve oedématiée ou un retour en oestrus anormal chez un animal qu'ils ont fait stériliser chirurgicalement. Parmi les signes généraux de la maladie, on peut noter un amaigrissement de l’animal, une ptose abdominale, et une pâleur des muqueuses.

Méchanisme :

photo

Furet “entier” :

Le cerveau libère 2 molécules FSH et LH qui vont stimuler les glandes sexuelles : testicules ou ovaires, en retour les glandes sexuelles libèrent leurs hormones. Celles-ci au niveau du cerveau opèrent ce qu'on appelle un rétrocontrole négatif. C'est à dire qu'elles signalent au cerveau qu'il peut diminuer ou arrêter de stimuler les glandes sexuelles : "les hormones ont été secrétées le cerveau peut se calmer".

Furet stérilisé / castré :

Le rétrocontrole négatif n’étant plus là, la FSH et la LH augmentent et comme ils ne trouvent pas les ovaires ou les testicules, ils vont "allumer" des récepteurs au niveau des glandes surrénales. Les surrénales sur-stimulées vont libérer des hormones sexuelles. Avec le temps, ET DANS UNE PROPORTION FAIBLE (0,55 %) elles grossissent et se tranforment en cancer.

L’implant :

photo

La libération continue de cet analogue de la GnRH entraîne une inhibition paradoxale de l’axe hypophyso-gonadique. Il en résulte une incapacité pour l’hypophyse de synthétiser ou de libérer les hormones LH et FSH.
L’implant ouvre de nouvelles pistes dans la prévention de la maladie surrénalienne : elle permet une stérilisation chimique et répond à la demande des propriétaires, sans avoir les conséquences hormonales de la stérilisation qui joue un rôle indiscutable dans l’apparition de la maladie surrénalienne.

Quand poser un implant à son furet ?

L’implant est utilisable aussi bien chez le furet mâle que chez la femelle, et quel que soit son stade physiologique. On peut donc implanter aussi bien un furet (mâle ou femelle) en période de repos sexuel, que s’il est en période d’activité sexuelle (femelle en chaleur, mâle en rut). Chez le jeune, on peut l’utiliser à partir de l’âge de 4 à 5 mois, avant l’apparition de l’activité sexuelle ou pendant la période de rut.

photo

Comment va être posé l’implant à mon furet ?

L’implant peut être posé sur le furet vigile s’il est calme et coopératif. Chez les sujets turbulents ou en rut, une anesthésie gazeuse flash à l’isoflurane est préférable. Il est administré par voie sous-cutanée avec une aseptie de rigueur, sur la droite de l’encolure ou au niveau de l’espace interscapulaire pour éviter une confusion avec la puce électronique implantée à gauche de l’encolure.

Peut-on renouveler l'implant de son furet et comment ?

Il n’est pas nécessaire d’enlever un implant qui arrive au terme de son activité, en raison de son caractère biocompatible. Sa résorption sera d’ailleurs presque complète.

Le furet peut être réimplanté sans problème après la fin d’activité de l’implant précédent. L’âge du furet et son état de santé seront à prendre en considération pour le renouvellement. Sur le furet encore jeune, il est préférable d’assurer ce renouvellement de l’implant pour continuer la prévention de la maladie surrénalienne.

De quoi le propriétaire du furet doit-il être prévenu ?

Le propriétaire doit être prévenu des effets transitoires qui peuvent survenir aussi bien chez le mâle que chez la femelle dans les 15 jours qui suivent la pose de l’implant.

photo

L’odeur et le comportement sexuel du furet mâle en rut augmentent dans les 10 à 15 jours qui suivent l’injection, ce qui correspond à une augmentation transitoire des stéroïdes sexuels après la pose de l’implant. Mais ils diminuent ensuite pour pratiquement disparaître en 3 semaines.

Si on implante une femelle en chaleur, un discret écoulement vaginal s’observe dans les jours qui suivent l’injection. L’oedème vulvaire régresse en 15 jours et la vulve retrouve sa taille normale 3 semaines après la pose de l’implant. Aucun effet secondaire (comportement modifié, prise de poids, alopécie,…) n’est noté par la suite.

L’action de l’implant est réversible. Une furette implantée retrouve une fertilité normale à la fin de l’action de l’implant, il en est de même pour le mâle.

Quelle est la durée d’action de l'implant ?

a durée estimée des effets contraceptifs est 1 à 2 ans. Si l’on prend en compte l’activité saisonnière du furet (et de la furette), la durée effective de repos sexuel sera de 2 ans et souvent bien plus selon les individus. En pratique, la pose d’un nouvel implant sera motivée par le retour en chaleur de la femelle (vulve hypertrophiée) et la reprise de l’activité sexuelle du mâle (retour des testicules à leur taille normale en position scrotale, reprise de la séborrhée donc de l’odeur forte).

  • adresse du cabinet

    faubourg de namur, 31
    1400 nivelles
    préservé clients

    • Consultations libres /
      Vente alimentaire

      Lundi - Mercredi - Vendredi
      de 17:00 à 19:00

    • Consultations sur RDV

      du lundi au vendredi de 09:00 à 19:00
      et Le samedi matin

  • Zone de couverture

    Notre cabinet vétérinaire est situé à Nivelles et proche des communes suivantes : Braine-l’Alleud, Waterloo et toutes les communes aux alentours : Promelles, Lillois, Petit-Roeulx, Ittre, Bornival, Monstreux, Ronquières, Fonteny, Thines, Houtain-le-Val, Rosseignies, Baulers, Obaix, Feluy, Buzet, Ophain Bois-Seigneur-Isaac, Arquennes, Sart-à-Rève, Genappe, Loupoigne, Manage, Lasne, etc.