votre vétérinaire à nivelles - animaux de compagnie & nacs
Permanence téléphonique assurée 24h/24 - 7j/j
ou
ou

Conseils - Le Bouledogue, une race spécialedites brachycéphale : Chirurgie correctrice du voile du palais

Exerçant depuis plusieurs années, le vétérinaire Blaise est confronté presque tous les jours à cette race spéciale dite brachycéphale dont la conformation anatomique complexe engendre des problèmes particuliers d’ordre respiratoire.Il n’existe pas à proprement parler de vétérinaire spécialiste bouledogue mais le Dr. Blaise a acquis des compétences et un savoir-faire dans ce domaine : la race des chiens Bouledogue.
Il pratique souvent la correction chirurgicale du voile du palais et de la sténose des narines.

Les chiens brachycéphales :

Les chiens brachycéphales sont devenus actuellement un phénomène de mode considérable et se reconnaissent par un raccourcissement de la face, notamment avec leur museau écrasé et leurs nombreux plis. Les races les plus fréquemment touchées sont les Bouledogues (français, anglais…), les Pékinois, Cavaliers King Charles, Carlins et Boxers, bien que les Beagles et Shar-peis puissent aussi être atteints.
Les chiens de race brachycéphale sont connus pour leur ronflements, respiration difficile, intolérance à l’exercice… nécessitant un suivi vétérinaire régulier ce qui ne les empêche pas d’être très prisés. La sélection a voulu un raccourcissement important de la face sans pour autant s’accompagner de celui des organes internes, qui gardent une taille physiologique dans une plus petite tête. Cela peut être à l'origine de diverses pathologies typique de ces races. Il est donc indispensable que la détection de ce problème soit précoce afin d’envisager un management médical et chirurgical.

photo

Origine de la brachycéphalie :

Les races brachycéphales ont d'abord été sélectionnées pour le combat, notamment contre d'autres gros chiens ou encore des lions ou des ours. En effet, leur imposante mâchoire avec leur faciès écrasé permettait de pouvoir mordre tout en respirant correctement et leur conférait une aptitude de spécialiste au combat. C'est ce qui leur a valu leur nom: bull-dog signifiant chien taureau, qui en français a donné bouledogue.
Ce n'est que des années plus tard que la sélection s'est portée sur le physique enfantin avec leur crâne bombé et leur absence de museau.

Les principales modifications anatomiques et leurs conséquences :

La première chose que l'on peut remarquer chez les chiens brachycéphales est leurs narines trop étroites par rapport à la normale, obstruant le passage de l'air. En effet, cette ouverture peut être modérée à l’extérieur et marquée en profondeur. La deuxième modification notable est un allongement et un épaississement du voile du palais (organe équivalent à l'aluette chez l'homme), venant faire protrusion à l'entrée de la trachée et bloquant le passage de l'air. Or lors de fortes chaleurs, ou d'un effort/stress trop intense, le chien a besoin de plus d'oxygène et se met à respirer (et à ronfler) plus vite et plus fort. Avec ces modifications anatomiques spéciales, cela crée une inflammation qui renforce l'épaississement des muqueuses respiratoires, ce qui accroit l'obstruction du flux d'air. Le chien se retrouve alors dans une situation d'asphyxie. C’est le syndrome brachycéphale.

photo

On remarque aussi chez ce type de chiens une tendance à vomir facilement (aliments ou mousse). En effet, ils possèdent une hypertrophie pylorique, c’est-à-dire un épaississement du muscle à la sortie de l’estomac, empêchant une bonne vidange gastrique. Cela est fréquemment renforcé par une inflammation chronique de l’estomac et de l’œsophage.Enfin, quelques problèmes de peau touchent aussi les chiens brachycéphales, comme des pyodermites (infections de la peau) causées par la macération entre les plis, ou encore les allergies que l’on appelle atopie.En conclusion, les symptômes qui marquent surtout les races brachycéphales sont ronflements, respiration rapide et bruyante, intolérance à l’exercice ou à la chaleur (essoufflement), difficultés respiratoires voire syncopes dans les cas les plus graves.

Que faire - Votre chien ronfle ?

Il est important de faire un suivi régulier chez votre vétérinaire afin de suivre l’évolution de ces pathologies. En effet, certaines peuvent s’aggraver avec le temps et devenir irréversibles.
Votre vétérinaire peut avoir recourt à divers moyens diagnostiques pour les détecter : un bon examen clinique spécialisé, l’endoscopie et la radiographie.
Lors de cas chroniques, la qualité de vie du chien peut être améliorée à l’aide de médicaments et le respect de consignes : éviter le stress, la chaleur, l’exercice trop intense, harnais à la place d’un collier, éviter le surpoids…. Cependant, le meilleur moyen reste encore la chirurgie afin d’obtenir les meilleurs résultats et l’apparition de modifications anatomiques irréversibles graves.A partir de cela, une chirurgie pour élargir les narines, réséquer le voile du palais trop long ou encore corriger l’hypertrophie pylorique est réalisable pour améliorer leur confort de vie. Plus tôt est réalisée la chirurgie, meilleures sont les chances pour votre animal.

photo
photo

Nous réalisons fréquemment la correction du voile du palais et de la sténose des narines :

Ces races nécessitent quasi-obligatoirement une intervention de l’homme afin de pouvoir respirer et vivre correctement. Nous conseillons la chirurgie à bon nombre de propriétaires car même si l’animal ne semble pas souffrir de problèmes respiratoires lorsqu’il est jeune, le phénomène de pression négative exercé par la mauvaise respiration va fatiguer à long therme les cartillages arythénoîdes. C’est pourquoi il ne faut pas attendre que l’animal soit trop agé (cartilage déformés) pour effectuer la chirurgie.Certaines corrections de cette conformation anatomique nécessitent une visite chez un spécialiste en chirurgie vétérinaire ayant l’habitude d’effectuer ce genre de chirurgie sur des bouledogues.

Par le Dr. Dortet Axelle, collaboratrice du Dr. Blaise.

  • adresse du cabinet

    faubourg de namur, 31
    1400 nivelles
    préservé clients

    • Consultations libres /
      Vente alimentaire

      Lundi - Mercredi - Vendredi
      de 17:00 à 19:00

    • Consultations sur RDV

      du lundi au vendredi de 09:00 à 19:00
      et Le samedi matin

  • Zone de couverture

    Notre cabinet vétérinaire est situé à Nivelles et proche des communes suivantes : Braine-l’Alleud, Waterloo et toutes les communes aux alentours : Promelles, Lillois, Petit-Roeulx, Ittre, Bornival, Monstreux, Ronquières, Fonteny, Thines, Houtain-le-Val, Rosseignies, Baulers, Obaix, Feluy, Buzet, Ophain Bois-Seigneur-Isaac, Arquennes, Sart-à-Rève, Genappe, Loupoigne, Manage, Lasne, etc.